SECRETARIAT PERMANENT POUR LE SUIVI DES POLITIQUES
DE REFORMES ET DES PROGRAMMES FINANCIERS

Publié le dimanche, 03 avril 2022 11:45

Au Togo, les banques exhortées à baisser le coût du crédit et les commissions

En 2021, le taux d’intérêt moyen débiteur des banques togolaises s’est établi à 7,6%, au-dessus de la moyenne sous-régionale pratiquée (7,2%). A la faveur de la dernière réunion du Conseil national du crédit (CNC), le ministre de l’Economie et des Finances, a invité ces dernières à revoir le coût du crédit, afin d’aider davantage l’économie.  

Selon Sani Yaya, la baisse du coût du crédit est le premier défi à relever pour augmenter le volume de financement. D’autres plaintes formulées par les opérateurs économiques concernent également “les coûts élevés des garanties, notamment la formalisation des hypothèques”. Une “étude sur la détermination des conditions optimales de rémunération des ressources des banques sur le marché bancaire togolais” a été commanditée et les résultats, déjà disponibles, pourraient servir à relever ce défi, a espéré l’officiel.

Autre goulot d’étranglement relevé par le ministre, celui des divers frais et commissions perçus par les établissements bancaires. Selon les dernières données provenant de la décomposition des opérations des banques avec la clientèle, “plus du tiers des revenus des emplois clientèles proviennent des commissions”, a relevé Sani Yaya. Ainsi en 2020 et 2021, ces dernières ont respectivement représenté 37 et 38%.  Les Directeurs Généraux des banques sont appelés “à œuvrer pour réduire davantage ces divers frais et commissions”, a-t-il exhorté. 

source